Thomas Edison et GE


Thomas Edison est reconnu pour son génie comme inventeur. Ce qui est moins connue, c'est son intelligence comme pionnier en affaires. En créant plusieurs divisions parallèles en vue d'innover sur le marché, il a ouvert la voie à l'entreprise d'aujourd'hui. Apprenez-en davantage sur l'inspiration – et la perspicacité – de l'homme par qui tout a commencé.

Pour la plupart des Américains, l'année 1876, centenaire des Amériques, en fut une pour regarder en arrière avec fierté. Pour d'autres comme Thomas Edison, ce fut le temps de regarder vers l'avenir et toutes les possibilités qui se dessinaient. Les kiosques sur le thème de l'électricité de l'Exposition du centenaire de Philadelphie ont marqué le début d'une nouvelle ère de productivité mettant en valeur notre imagination.

1876 a aussi été l'année au cours de laquelle Thomas Alva Edison a ouvert un laboratoire dans le Menlo Park, New Jersey, pour y explorer les possibilités de la génératrice à courant continu et des autres appareils électriques qu'il avait vus à l'Exposition. De ce laboratoire devait sortir peut-être la plus importante invention de l'époque – une ampoule électrique à incandescence fonctionnelle.

Jusqu'en 1890, Edison a bâti la Compagnie Générale Électrique Edison en rassemblant ses différentes entreprises.

Au cours de cette période est apparu un compétiteur. La Thomson-Houston Company est devenue une entreprise innovatrice dominante dans le domaine électrique, grâce à une série de fusions réalisées par Charles A. Coffin, un ancien fabricant de chaussures de Lynn, Massachusetts.

À mesure que les deux entreprises se développaient, il devenait de plus en plus difficile pour chacune de produire des installations électriques complètes en s'appuyant uniquement sur leurs propres brevets et technologies. En 1892, les deux compagnies fusionnèrent pour former une nouvelle organisation appelée Compagnie Générale Électrique.

Plusieurs des premiers produits de la compagnie Edison font encore partie de GE actuellement, dont certains associés à l'éclairage, au transport, à l'industrie, à la transmission d'électricité et à l'équipement médical. Les premiers ventilateurs électriques de GE Électroménagers ont été produits dans les ateliers de Ft. Wayne dès les années 1890, alors qu'une gamme complète d'appareils de chauffage et de cuisson a été mise au point en 1907. La division GE Moteurs d'avion, qui s'appelle ainsi depuis 1987 seulement, a une histoire qui a débuté en fait en 1917 lorsque le gouvernement des États-Unis a commencé à chercher une entreprise qui pourrait mettre au point le premier « propulseur » de moteur d'avion pour le nouvelle industrie américaine de l'aviation. Les expériences réalisées en 1893 par Thomas Edison sur des filaments en plastique pour les ampoules électriques ont mené au premier département GE Plastiques, créé en 1930.

Au fil des années, les dirigeants de GE ont bâti un ensemble diversifié de divisions de premier rang; une suite d'initiatives dynamiques favorisant la croissance et réduisant les coûts; une force financière et un contrôle qui permet de capitaliser sur les opportunités en passant par plusieurs cycles; et un ensemble de valeurs communes qui permet à l'entreprise d'affronter n'importe quel environnement avec confiance.

Le musée de Schenectady conserve des archives historiques et photographiques de GE dans son hall sur l'histoire. Pour de plus amples renseignements :

Hall of Electrical History
15 Nott Terrace Heights
Schenectady, New York 12308
+1 518 382 7890