Questions

 

Les lampes peuvent griller rapidement pour une foule de raisons. La première chose à faire dans un tel cas est de vérifier l'appareil d'éclairage. Tout appareil d'éclairage subit une certaine usure avec le temps et peut développer des problèmes de câblage qui font griller les lampes. Si les lampes grillent rapidement à répétition sur le même appareil, c'est probablement celui-ci. (Vous devez bien sûr vérifier que vous observez les recommandations du fabricant de l'appareil d'éclairage relativement à la puissance, la tension et la forme de la lampe.)

Le second aspect à considérer est le type de lampe que vous achetez. Certaines lampes appartenant à de nouveaux types ont une durée de vie plus longue que celle des lampes à incandescence ordinaires. Si vous voulez des lampes qui durent plus longtemps, recherchez les LFC et les lampes à DEL GE energy smart®. Il existe des fluocompactes qui durent jusqu'à dix ans, et des lampes à DEL dont la durée peut dépasser deux décennies.

Pour de plus amples renseignements sur la durée de vie des lampes, lisez : Combien de temps devraient durer les lampes?

 

Nous sommes désolés que vous ayez éprouvé un problème avec l'un de nos produits d'éclairage; nous cherchons à offrir des produits de la plus haute qualité possible. Pour obtenir un service rapide et efficace, rapportez le produit à l'endroit où vous l'avez acheté; vous pourrez y obtenir une solution immédiate. Si quelque chose vous empêche de rapporter le produit au détaillant, veuillez communiquer avec nous.

Vous vous interrogez sur la courte durée de vos lampes? Recherchez des LFC et des lampes à DEL GE energy smart®. Il existe des fluocompactes qui durent jusqu'à dix ans, et des lampes à DEL dont la durée peut dépasser deux décennies.

Pour de plus amples renseignements sur la durée de vie des lampes, lisez : Combien de temps devraient durer les lampes?

 

Les fabricants de lampes, dont GE, adoptent une valeur standard reconnue par l'industrie appelée « durée nominale ». Regardez sur l'emballage de votre lampe pour connaître la durée nominale en heures des lampes.

La durée nominale est une mesure du temps moyen en heures pendant lequel une lampe est fonctionnelle avant de griller. Au cours d'épreuves de laboratoire, c'est le moment où la moitié des lampes à l'essai ont grillé et la moitié sont encore fonctionnelles.

Une lampe à incandescence de 60 watts peut avoir une durée nominale de 1 000 heures. Toutefois, ce ne sont pas toutes les lampes de ce type qui auront cette durée exacte. La durée nominale est une valeur moyenne — le moment, au cours d'épreuves de laboratoire, où 50 % des lampes à l'essai ont grillé alors que 50 % sont encore fonctionnelles.

 

Si vous pensez que votre jeu de lumières festives est défectueux, rapportez-le chez le détaillant où vous l'avez acheté pour obtenir un service rapide et efficace.

Les jeux de lumières festives et leurs ampoules de remplacement GE sont disponibles auprès de Nicolas Holiday, Inc. une entreprise qui a conclu un contrat de licence avec GE en vue de fabriquer et de distribuer toutes les lumières festives GE. Sur le site Web www.geholidaylighting.com, vous trouverez des instructions sur la façon de remplacer les fusibles et les ampoules et pourrez obtenir de l'aide en direct d'un représentant du service à la clientèle, communiquer avec eux par courriel et plus encore. Vous pouvez aussi appeler Nicolas Holiday, Inc. sans frais au 1 877 398-7337 du lundi au samedi de 8 h à 20 h (HE). (Les heures peuvent être prolongées au cours de la période des fêtes de fin d'année.)

 

Les lampes fluorescentes ont besoin d'un ballast parce qu'elles utilisent un gaz pour produire de la lumière. Les ampoules électriques ordinaires (appelées aussi à incandescence) créent de la lumière en chauffant un filament qui se trouve à l'intérieur. La chaleur rend le filament incandescent, ce qui produit la lumière que vous voyez. Dans une lampe fluorescente, lorsque le gaz est excité par l'électricité, il émet une lumière ultraviolette invisible qui frappe le revêtement blanc à l'intérieur de l'ampoule. Ce revêtement transforme la lumière ultraviolette en lumière visible. (Une bonne partie de l'énergie utilisée pour créer la chaleur qui allume une lampe à incandescence est perdue. Les lampes fluorescentes n'utilisent pas de chaleur pour créer de la lumière, elles sont donc beaucoup plus économes en énergie que les lampes à incandescence ordinaires.)

Dans une lampe fluorescente, la combinaison du gaz, de l'électricité et du revêtement est si efficace pour produire de la lumière que, sans quelque chose pour réguler l'électricité qui y circule, l'intensité de la lumière continuerait d'augmenter jusqu'à ce que la lampe cesse de fonctionner. C'est là qu'entre en jeu le ballast — il fournit d'abord l'électricité nécessaire à la lampe pour créer de la lumière, puis régule la quantité d'électricité qui la traverse pour que la bonne quantité de lumière soit émise.

 

Un ballast est un composant électrique que l'on utilise avec une lampe fluorescente (ou une lampe à vapeur de mercure ou une lampe à arc) pour conduire l'électricité à chaque extrémité du tube. Il fournit d'abord l'électricité nécessaire à la lampe pour créer de la lumière, puis régule la quantité d'électricité qui la traverse pour que la bonne quantité de lumière soit émise.

 

Les lampes fluorescentes (y compris les fluocompactes) consomment moins d'énergie que les lampes ordinaires parce que leur mode de production de la lumière est différent. Les lampes ordinaires (appelées aussi à incandescence) créent de la lumière en chauffant un filament qui se trouve à l'intérieur de l'ampoule. La chaleur rend le filament incandescent, ce qui produit la lumière que vous voyez. Une bonne partie de l'énergie utilisée pour créer la chaleur qui allume une lampe à incandescence est perdue. Une lampe fluorescente, par ailleurs, renferme un gaz qui, lorsqu'il est excité par l'électricité, frappe le revêtement qui se trouve à l'intérieur et émet de la lumière. Le fait que les lampes fluorescentes n'utilisent pas de chaleur pour produire de la lumière les rend beaucoup plus économes en énergie que les lampes à incandescence ordinaires.

 

Les lampes fluorescentes ordinaires que l'on utilise chez soi ou au travail ne produisent de quantité dangereuse de lumière ultraviolette (UV). La plupart des sources lumineuses, y compris les lampes fluorescentes, émettent une petite quantité de rayons UV, mais la quantité émise par les lampes fluorescentes est beaucoup moindre que celle qui est produite naturellement par la lumière du jour. (Les longueurs d'onde des rayons ultraviolets peuvent causer des coups de soleil et des problèmes cutanés.)

Votre sécurité est importante pour nous; c'est pourquoi nous visons à réduire au minimum la quantité de rayons UV émises par toutes les lampes que nous destinons à l'usage du grand public.

Si vous recherchez une lampe à faible émission de rayons UV pour une zone particulièrement sensible, faites l'essai de nos lampes Saf-T-Gard®. Elles bloquent la majorité des émissions de rayons ultraviolets et sont aussi résistantes aux chocs.

 

Veuillez vous référer à la page de votre province/état sur les politiques en cette matière. À peu près partout, les lampes fluorescentes et fluorescentes compactes utilisées à la maison peuvent être éliminées de la même façon que les lampes ordinaires. Bien que les lampes fluorescentes contiennent une quantité restreinte de mercure, cette quantité est si minuscule que leur mise au rebut n'est pas réglementée par les normes fédérales (établies par l'EPA – l'Agence des États-Unis pour la protection de l'environnement). Il vous faudrait disposer d'un nombre extrêmement élevé de lampes fluorescentes – environ 360 tubes fluorescents de 4 pieds – avant d'être visés par les normes fédérales. Cependant, quelques provinces ou états ont aussi publié des normes sur l'élimination des lampes, vous devez donc prendre soin de vérifier si de telles politiques sont en vigueur dans votre secteur.

 

Les lampes ordinaires, appelées aussi à incandescence, créent de la lumière en chauffant un filament qui se trouve à l'intérieur de l'ampoule; la chaleur rend le filament incandescent, ce qui produit la lumière que vous voyez. Les lampes halogènes créent de la lumière sur la base de la même méthode. Étant donné que les lampes à incandescence et halogènes produisent de la lumière au moyen de chaleur, elles émettent environ 90 % de leur énergie sous forme de chaleur (que l'on appelle aussi dans ce cas rayonnement infrarouge). Pour réduire cette chaleur, il faut utiliser des lampes de puissance moindre (par exemple des 60 watts plutôt que des 100 watts).

Les lampes fluorescentes produisent de la lumière de façon tout à fait différente. Les lampes fluorescentes compactes et les tubes fluorescents renferment un gaz qui, lorsqu'il est excité par l'électricité, frappe le revêtement interne du verre et émet de la lumière. (Elles sont donc beaucoup plus économes en énergie que les lampes à incandescence ordinaires.) Les lampes fluorescentes d'usage résidentiel n'émettent qu'environ 30 % de leur énergie en chaleur, ce qui les rend beaucoup plus froides que les lampes ordinaires et en fait un excellent choix s'il est important de réduire la production de chaleur par les lampes.

 

La poudre blanche que vous voyez à l'intérieur d'une lampe fluorescente, c'est du phosphore, une substance qui émet de la lumière blanche visible chaque fois qu'elle absorbe des ondes lumineuses. Tant les lampes fluorescentes compactes que les tubes fluorescents renferment un gaz qui émet de la lumière invisible lorsqu'il est excité par l'électricité. Cette lumière invisible se déplace jusqu'au revêtement de phosphore sur l'ampoule, où elle se transforme en lumière visible à l'œil nu.

 

Les sources de lumière noire sont des lampes fluorescentes conçues pour émettre un type particulier de lumière ultraviolette (rayons UVA), mais qui émettent aussi une petite quantité de lumière visible. Les lampes à lumière noire arrivent à illuminer ou à rendre « fluorescentes » certaines substances qui normalement seraient invisibles. Par exemple, au parc d'attractions, on appose parfois sur votre main une marque avec de l'encre invisible, mais qui s'illumine d'une couleur fluo sous une lumière noire. Les lampes à lumière noire existent sous forme fluorescentes et à incandescence. Les premières sont fort intéressantes pour éclairer une fête ou une affiche pour lumière noire; les secondes (à incandescence) sont un moyen économique de créer une ambiance de fête.

Les lampes à lumière noire-bleue sont fabriquées à partir d'un verre spécial bleu nuit qui filtre la lumière visible, produisant ainsi la plus grande quantité possible de lumière ultraviolette. Si vous cherchez une lumière noire qui produit une quantité minimale de lumière visible pour une zone particulièrement sensible, les lampes à lumière noire-bleue sont le meilleur choix.

 

Aux États-Unis, ces produits sont offerts chez Wal-Mart, Fred Meyer et Ace Hardware.

 

Vous voulez savoir quels phares et ampoules de phare GE conviennent à votre voiture? Servez-vous de notre guide intelligent de sélection de phare/d'ampoule de phare. Il vous suffit de connaître la marque, le modèle et l'année de votre voiture. Une liste des produits convenant à celle-ci s'affichera. Consultez votre manuel du propriétaire pour savoir quel est le type de culot et quelle est la puissance de l'ampoule que vous remplacez. Cette information vous aidera à déterminer le produit approprié à vos besoins.

 

GE fabrique et vous propose une variété de phares/ d'ampoules de remplacement haut de gamme, dont les NighthawkMC, VUS, Super Bleu, extra longue durée et à puissance lumineuse élevée.

  • La marque NighthawkMC est celle des phares GE les plus lumineux. Sa conception exclusive produit une lumière ultra brillante. Elle est fortement recommandée lorsque vous recherchez le maximum de lumière sur la route.

  • Le phare VUS (utilitaire sport) est un produit sur mesure pour le propriétaire d'un VUS, d'un camion ou d'une fourgonnette à la recherche d'une lumière raffinée.

  • Les phares Super Bleu produisent une lumière plus blanche que celle des phares ordinaires. (Ils ne produisent pas de lumière bleue. On les appelle Super Bleu parce que leur lumière plus blanche se trouve près de la section des bleus du spectre chromatique.)

  • Les phares extra (« Xtra ») longue durée (XL) sont conçus pour durer jusqu'à deux fois et demie plus longtemps que les phares ordinaires.

  • Les phares à puissance lumineuse élevée (HO) sont conçus pour fournir une lumière plus brillante que celle d'un produit standard et leur durée peut être jusqu'à deux fois plus longue que celle des ampoules standards.

 

Les lampes fluorescentes (y compris les fluocompactes) consomment moins d'énergie que les lampes ordinaires parce que leur mode de production de la lumière est différent. Les lampes ordinaires, appelées aussi à incandescence, créent de la lumière en chauffant le filament qu'elles renferment; la chaleur rend le filament incandescent, ce qui produit la lumière que vous voyez. Une bonne partie de l'énergie utilisée pour créer la chaleur qui allume une telle lampe est perdue. Une lampe fluorescente, pour sa part, renferme un gaz qui produit une lumière ultraviolette (UV) invisible lorsqu'il est excité par l'électricité. Cette lumière UV frappe le revêtement qui se trouve à l'intérieur de l'ampoule et le revêtement le transforme en lumière visible. Le fait que les fluorescentes n'utilisent pas de chaleur pour produire de la lumière les rend beaucoup plus économes en énergie que les lampes à incandescence ordinaires.

 

La taille du produit représente la principale différence; les lampes fluocompactes se présentent sous des formes particulières (qui exigent des technologies spéciales) afin de s'adapter à des douilles de luminaires domestiques standards, des lampes de table et des plafonniers par exemple. De plus, la plupart des fluocompactes sont munies d'un ballast qui est « intégré » dans l'ampoule, alors que la majorité des tubes fluorescents nécessitent un ballast séparé indépendant de l'ampoule. L'éclairage offert par les deux types de lampes est éconergétique.

 

Alors qu'une lampe ordinaire (à incandescence) utilise la chaleur pour produire de la lumière, une fluorescente génère de la lumière en procédant de façon tout à fait différente et beaucoup plus éconergétique — en fait, de quatre à six fois plus. Cela signifie que vous pouvez acheter une lampe fluocompacte de 15 watts qui produit la même quantité de lumière qu'une lampe à incandescence ordinaire de 60 watts.

Mais, pour choisir la lampe fluorescente à acheter, ne vous en faites pas avec les calculs. Pour vous faciliter la tâche, nous affichons bien en vue sur l'emballage la puissance équivalente de la lampe que vous aviez l'habitude de vous procurer. Ne recherchez que la puissance que vous achèteriez normalement s'il s'agissait d'une lampe ordinaire.

Au cas où vous seriez curieux, voici les puissances requises par des lampes à incandescence ordinaires et des lampes fluocompactes pour produire la même quantité de lumière.

Lampe standard LFC
40 W = 10 W
60 W = 13-15 W
75 W = 20 W
100 W = 26-29 W
150 W = 38-42 W
250 W-300 W = 55 W

Puisque la puissance d'une LFC est beaucoup inférieure à celle d'une lampe à incandescence, vous pouvez utiliser une LFC de puissance plus élevée pour obtenir la lumière équivalant à une incandescente de plus grande puissance. Par exemple, si votre luminaire indique de ne pas dépasser 60 W, vous pouvez utiliser la LFC 15 watt correspondante, ou en choisir une jusqu'à 42 W pour avoir plus de lumière.

Information connexe : Comment fonctionne une lampe fluocompacte?

 

Pour pouvoir utiliser une lampe fluocompacte avec un gradateur, vous devez en choisir une spécifiquement conçue à cette fin (ce qui sera indiqué sur l'emballage). GE fabrique une telle lampe fluorescente compacte (la Spiral® Energy Smart à intensité réglable) qui a été spécialement conçue pour être utilisée avec des gradateurs. Nous ne recommandons pas l'utilisation de lampes fluocompactes ordinaires avec des gradateurs, car cela peut réduire la durée des lampes. (L'utilisation d'une lampe fluorescente compacte ordinaire avec un gradateur aura aussi pour effet d'annuler la garantie de la lampe.)

 

GE fabrique des LFC pour les luminaires à trois intensités. Recherchez une indication de cette application sur les emballages. Lorsqu'une LFC ordinaire est utilisé avec un commutateur trois intensités, elle s'allume au réglage du milieu (intensité moyenne) et cette situation n'endommage pas la lampe. Le commutateur à trois intensités ne réduit pas non plus le rendement de la lampe.

 

Les premières lampes fluocompactes papillotaient lorsqu'elles étaient mises en marche parce que le ballast avait besoin de quelques secondes pour produire l'électricité nécessaire à l'excitation du gaz à l'intérieur de l'ampoule. Grâce à la technologie raffinée des nouvelles fluocompactes GE, il n'y a maintenant plus de papillotement important (moins d'une seconde). GE offre aussi la LFC Lumière vive instantanéeMC, qui fournit sa pleine luminosité dès l'instant où vous actionnez l'interrupteur.

Information connexe : Comment fonctionne une lampe fluocompacte?

 

En général, les lampes fluocompactes peuvent être utilisées dans des luminaires fermés. GE offre des LFC à intensité réglable destinées aux rails et aux luminaires encastrés.

 

Plusieurs LFC peuvent être utilisées à l'extérieur si elles sont placées dans un luminaire fermé. Pour vous en assurer, regardez sur l'emballage ou sur la lampe elle-même pour le confirmer et vérifiez quelle est la plus basse température à laquelle le produit peut fonctionner.

 

Oui, les LFC à culot à vis GE peuvent fonctionner dans n'importe quelle position, sauf si une mention imprimée sur la lampe ou l'emballage précise une position de fonctionnement particulière.

 

En règle générale, il n'est pas recommandé d'utiliser des LFC dans des installations qui vibrent. Les vibrations peuvent provoquer des pannes de l'électronique des LFC. Il existe une LFC (FLE11) qui peut être utilisée dans un ventilateur de plafond. Recherchez cette application sur l'emballage.

 

Plusieurs appareils électroniques, notamment des radios, téléviseurs, téléphones sans fil et télécommandes, utilisent l'infrarouge pour transmettre leurs signaux. Il peut arriver sporadiquement que de tels appareils interprètent accidentellement la lumière infrarouge émise par une lampe fluocompacte comme un signal, faisant en sorte qu'ils se mettent momentanément à mal fonctionner ou cessent de fonctionner. (Par exemple, votre téléviseur pourrait soudainement changer de chaîne.) Heureusement, cela ne se produit que lorsque la lumière est émise à la même longueur d'onde que celle des signaux des appareils électroniques, ce qui se produit rarement.

Pour réduire le risque d'interférence, évitez de placer les lampes fluorescentes compactes à proximité de ce type d'appareils électroniques. S'il se produit de l'interférence, éloignez la lampe de l'appareil ou débranchez soit le luminaire soit l'appareil et rebranchez-le dans une prise différente.

 

Oui. Lorsqu'on les compare aux lampes à incandescence standards, on constate que les LFC offrent plusieurs avantages. En premier lieu, elles aident à économiser de l'énergie et de l'argent. Elles ne consomment que le tiers de l'énergie consommée par les lampes à incandescence standards et durent jusqu'à 10 fois plus longtemps. Le remplacement d'une lampe à incandescence 60 watts par une LFC 13 watts peut vous faire économiser au moins 30 $ sur les coûts de l'énergie durant la vie utile de la lampe. Deuxièmement, les LFC sont pratiques, parce qu'elles durent plus longtemps, et sont offertes en différentes tailles et formes afin de s'adapter à presque tous les luminaires. De plus, elles produisent environ 70 % moins de chaleur que les lampes à incandescence standards, leur utilisation est donc plus sécuritaire et peut contribuer à diminuer les coûts en énergie associés à la climatisation de nos maisons. Si vous décidez d'acheter, recherchez toujours les LFC homologuées ENERGY STAR®.

 

Les LFC contiennent une quantité infime de mercure scellée dans un tube de verre – en moyenne 5 milligrammes (soit plus ou moins l'équivalent de la pointe d'un stylo-bille). Le mercure est un élément essentiel et irremplaçable des LFC; c'est ce qui permet à la lampe d'être une source de lumière efficace. Rappelons-nous que les anciens modèles de thermomètre domestique contiennent 500 mg de mercure et que plusieurs thermostats à réglage manuel en contiennent jusqu'à 3000. Il faudrait entre 100 et 600 LFC pour égaler ces quantités.

Il n'existe actuellement pas de produit substitut au mercure pour les LFC; toutefois, au cours de la dernière décennie, les fabricants ont pris des mesures importantes en vue de réduire le mercure utilisé dans leurs produits d'éclairage fluorescents.

 

L'utilisation de LFC à la maison est sécuritaire. Aucun mercure ne s'échappe lorsque les lampes sont allumées et les lampes ne présentent aucun danger pour vous ou votre famille lorsqu'elles sont utilisées correctement. Toutefois, les LFC sont faites d'un tube de verre et peuvent se briser si on les échappe ou les manipule avec rudesse. Procédez avec délicatesse lorsque vous retirez la lampe de son emballage, l'installez ou la remplacez. Vissez et dévissez toujours la lampe en la tenant pas sa base, et n'insérez jamais la LFC dans une douille en exerçant une force excessive sur son tube de verre. Renseignez-vous sur la façon d'éliminer correctement les LFC usées.

 

La grande majorité des LFC atteignent la fin de leur vie utile et font défaut sans effet. Dans certains cas, les composants électroniques de l'alimentation du ballast (par exemple les condensateurs et les résistances) peuvent faire défaut d'une manière qui générera un peu de fumée, une odeur ou une décoloration (brunissement) du boîtier de plastique. La défaillance de certains éléments électriques peut donner lieu à un son audible de type « claquement » ou « grésillement ». Le boîtier du ballast a comme fonction de contenir de telles défaillances et d'empêcher les composants de plastique ou défectueux de s'enflammer. Les LFC GE sont homologuées ENERGY STAR et conformes aux normes UL, qui exigent que les matériaux soient auto-extincteurs. C'est dans la nature des produits ignifugeants de présenter une déformation ou une décoloration en mode protection. Au premier signe d'odeur, de fumée ou de toute manifestation erratique, coupez l'alimentation. Laissez refroidir la lampe puis retirez-la de la douille en la prenant par sa base, et non par le verre.

 

La plupart des LFC ne génèrent ni odeur ni fumée lorsqu'elles font défaut ou atteignent la fin de leur vie utile. Toutefois, comme plusieurs produits électriques ou électroniques, les LFC peuvent parfois défaillir d'une façon telle que l'un de leurs composants électriques ou matériaux de plastique produira brièvement une odeur très irritante et peut-être aussi de la fumée. La concentration de cette fumée ou odeur est faible et ne représente aucun danger. Cependant, dans les rares cas où cela se produit, l'odeur âcre qui se dégage n'est certainement pas très agréable.

Si cette situation survient, la chose la plus facile à faire est de procéder de la même façon que vous le faites pour éliminer n'importe quelle odeur désagréable. Si l'odeur est très irritante, quittez momentanément la zone immédiate. Attendez une dizaine de minutes puis aérez la pièce en ouvrant une porte ou une fenêtre, si c'est possible. Cela fera rapidement disparaître les émanations restantes. Un ventilateur domestique portatif ou un ventilateur de plafond accélérera le processus, le cas échéant. Mettez au rebut la lampe de manière appropriée.

 

Tout comme c'est le cas pour la peinture, les piles, les thermostats et d'autres articles domestiques dangereux, les LFC doivent être mises au rebut convenablement. Ne les jetez pas avec vos autres ordures ménagères si de meilleures options existent. Pour savoir quoi faire en premier lieu, consultez le site www.earth911.org (vous pourrez y trouver des suggestions en utilisant votre code postal) ou appelez au 1 800 CLEAN-UP pour des solutions locales. Vous pouvez aussi vérifier directement auprès de votre organisme local de gestion des déchets pour connaître les services de recyclage et les directives sur l'élimination des déchets qui existent dans votre communauté. D'autres renseignements sont également affichés sur le site www.lamprecycle.org. Enfin, les magasins IKEA reprennent les LFC usées et d'autres détaillants se penchent actuellement sur la mise en place de programmes de reprise des produits.

Si votre organisme local de gestion des déchets n'offre aucune autre option d'élimination que vos ordures ménagères, placez la LFC dans un sac en plastique et scellez-le avant de le jeter. Si votre service local incinère les déchets, vous devriez chercher plus loin pour trouver des moyens plus adéquats d'élimination. N'envoyez jamais une LFC ni tout autre produit contenant du mercure à l'incinérateur.

Les LFC homologuées ENERGY STAR® ont une garantie de deux ans. Si la lampe fait défaut en-deçà de cette période, retournez-la chez votre détaillant.

 

Étant donné que la quantité de mercure dans les LFC est minime, votre plus grand risque si une LFC se brise est de vous couper sur des éclats de verre. La recherche indique qu'il n'y a pas de risque immédiat sur le plan de la santé pour vous ou votre famille si une fluocompacte se brise et si les résidus sont nettoyés correctement. Pour minimiser tous les risques, conformez-vous aux directives de nettoyage et d'élimination suivantes :

  • Balayez tous les morceaux et fines particules de verre – n'utilisez pas d'aspirateur.

  • Placez les débris dans un sac en plastique et passez un essuie-tout humide sur la zone pour capter ce qui pourrait rester d'éclats ou de fines particules de verre. Placez l'essuie-tout dans le sac puis scellez-le.

  • Si la température le permet, ouvrez la fenêtre pour aérer la pièce.

Pour de plus amples renseignements, consultez l'EPA.

 

Le mercure (Hg dans le tableau périodique) est un élément qui existe naturellement dans l'environnement. Les émissions de mercure dans l'air peuvent provenir tant de sources naturelles que de sources artificielles. Les centrales électriques (en particulier celles au charbon) sont la principale source artificielle, puisque le mercure qui existe à l'état naturel dans le charbon est relâché dans l'air lorsque le charbon est brûlé pour produire de l'électricité. La production d'électricité à partir du charbon est à l'origine d'environ 40 % des émissions de mercure aux États-Unis. L'EPA met en place des politiques en vue de réduire les émissions de mercure dans l'atmosphère. Dans le cadre de règlements adoptés en 2005, les centrales au charbon devront réduire leurs émissions de 70 pour cent d'ici 2018.

Les LFC sont un moyen de prévenir le relâchement de mercure dans l'environnement parce qu'elles aident à réduire les émissions provenant des centrales électriques au charbon. Une telle centrale émet 13,6 milligrammes de mercure pour produire l'électricité nécessaire à l'utilisation d'une lampe à incandescence, alors qu'elle n'en produit que 3,3 milligrammes pour une LFC.

Même dans les régions où la production d'électricité à partir du charbon ne représente pas une partie significative de l'ensemble de la production (par exemple, en Alaska et dans le Nord-Ouest du Pacifique), l'économie d'énergie découlant de l'utilisation des LFC entraînent d'autres impacts tout aussi positifs pour l'environnement : réduction des oxydes d'azote (sources de smog) et prévention des quantités importantes de CO2, un gaz à effet de serre (associé au réchauffement de la planète), ainsi que d'autres polluants atmosphériques.

Le mercure en suspension dans l'air pose un risque très faible d'exposition. Cependant, lorsque les émissions de mercure se déposent dans les lacs et les océans, elles peuvent se transformer en méthylmercure qui s'accumule dans le poisson. Pour l'homme, la consommation de poisson est la voie d'exposition au mercure la plus courante. Les femmes enceintes et les jeunes enfants sont les plus vulnérables aux effets de ce type d'exposition. La Food and Drug Administration (FDA) estime que la plupart des gens ne sont pas exposés à des niveaux dangereux de mercure en raison de leur consommation de poisson. Toutefois, la FDA et d'autres organismes législatifs publient des avis en matière de santé publique.

L'EPA présentent d'autres renseignements et ressources relativement à toutes les sources de mercure sur sa page www.epa.gov/mercury.

 

Les lampes fluorescentes ordinaires que l'on utilise chez soi ou au travail ne produisent de quantité dangereuse de lumière ultraviolette (UV). La plupart des sources lumineuses, y compris les lampes fluorescentes, émettent une petite quantité de rayons UV, mais la quantité émise par les lampes fluorescentes est beaucoup moindre que celle qui est produite naturellement par la lumière du jour. (Les longueurs d'onde des rayons ultraviolets peuvent causer des coups de soleil et des problèmes cutanés.)

Votre sécurité est importante pour nous; c'est pourquoi nous visons à réduire au minimum la quantité de rayons UV émises par toutes les lampes que nous destinons à l'usage du grand public.

Si vous recherchez une lampe à faible émission de rayons UV pour une zone particulièrement sensible, faites l'essai de nos lampes Saf-T-Gard®. Elles bloquent la majorité des émissions de rayons ultraviolets et sont aussi résistantes aux chocs.

 

Les lampes ordinaires, appelées aussi à incandescence, créent de la lumière en chauffant un filament qui se trouve à l'intérieur de l'ampoule; la chaleur rend le filament incandescent, ce qui produit la lumière que vous voyez. Les lampes halogènes créent de la lumière sur la base de la même méthode. Étant donné que les lampes à incandescence et halogènes produisent de la lumière au moyen de chaleur, elles émettent environ 90 % de leur énergie sous forme de chaleur (que l'on appelle aussi dans ce cas rayonnement infrarouge). Pour réduire cette chaleur, il faut utiliser des lampes de puissance moindre (par exemple des 60 watts plutôt que des 100 watts).

Les lampes fluorescentes produisent de la lumière de façon tout à fait différente. Les lampes fluorescentes compactes et les tubes fluorescents renferment un gaz qui, lorsqu'il est excité par l'électricité, frappe le revêtement interne du verre et émet de la lumière. (Elles sont donc beaucoup plus économes en énergie que les lampes à incandescence ordinaires.) Les lampes fluorescentes d'usage résidentiel n'émettent qu'environ 30 % de leur énergie en chaleur, ce qui les rend beaucoup plus froides que les lampes ordinaires et en fait un excellent choix s'il est important de réduire la production de chaleur par les lampes.

 

La poudre blanche que vous voyez à l'intérieur d'une lampe fluorescente, c'est du phosphore, une substance qui émet de la lumière blanche visible chaque fois qu'elle absorbe des ondes lumineuses. Tant les lampes fluorescentes compactes que les tubes fluorescents renferment un gaz qui émet de la lumière invisible lorsqu'il est excité par l'électricité. Cette lumière invisible se déplace jusqu'au revêtement de phosphore sur l'ampoule, où elle se transforme en lumière visible à l'œil nu.

 

Les lampes ordinaires émettent des rayons jaunes ternes qui pourraient ne pas faire paraître votre maison sous son meilleur jour. Heureusement, vous n'avez pas à vous limiter à une pauvre qualité de lumière. Servez-vous de notre échelle de qualité pour décider quelle lampe convient à chacune des différentes pièces de votre maison.

Échelle de qualité de lumière

Meilleure qualité de lumière :
Les lampes halogènes GE produisent la lumière vive brillante qu'utilisent les designers d'intérieurs pour faire paraître au mieux leurs maisons – et certaines ont une durée garantie de deux ans* ou plus.

Super qualité de lumière :
Les lampes GE reveal® fournissent une lumière plus propre et d'apparence plus blanche dans les pièces où il est important d'obtenir une vraie lumière pure.

Bonne qualité de lumière :
Les lampes blanc doux GE génèrent la lumière ordinaire que l'on connaît pour les endroits de la maison qui sont moins fréquentés.

Choisissez une pièce. Remplacez toutes les ampoules. Voyez les résultats. Vous ne pourrez croire à quel point il est possible de transformer son décor et l'apparence de sa maison grâce à la lumière.

 

Vous n'avez pas à vous limiter aux rayons jaunes ternes émis par des lampes de qualité inférieure. Rendez extraordinaire chacune des pièces de votre maison avec les lampes reveal®. Le verre au néodyme exclusif aux lampes reveal élimine par filtrage les rayons jaunes ternes des ampoules blanc doux ordinaires, ce qui vous procure un éclairage ambiant amélioré et éclatant. La différence vous enchantera, c'est garanti.

Choisissez une pièce. Remplacez toutes les ampoules. Voyez les résultats. Vous ne pourrez croire à la différence que peut apporter la qualité de la lumière à l'apparence de sa maison.

 

Les lampes GE sont disponibles dans la plupart des centres de rénovation, pharmacies, magasins à prix réduits, magasins de fournitures de bureau et épiceries. Nous ne pouvons malheureusement pas vous dire quel commerce aura en stock la lampe précise dont vous avez besoin. Si vous cherchez une lampe difficile à trouver, un magasin en ligne pourrait être une solution pratique.

 

Si vous pensez que votre jeu de lumières festives est défectueux, rapportez-le chez le détaillant où vous l'avez acheté pour obtenir un service rapide et efficace.

Les jeux de lumières festives et leurs ampoules de remplacement GE sont disponibles auprès de Nicolas Holiday, Inc. une entreprise qui a conclu un contrat de licence avec GE en vue de fabriquer et de distribuer toutes les lumières festives GE. Sur le site Web www.geholidaylighting.com, vous trouverez des instructions sur la façon de remplacer les fusibles et les ampoules et pourrez obtenir de l'aide en direct d'un représentant du service à la clientèle, communiquer avec eux par courriel et plus encore. Vous pouvez aussi appeler Nicolas Holiday, Inc. sans frais au 1 877 398-7337 du lundi au samedi de 8 h à 20 h (HE). (Les heures peuvent être prolongées au cours de la période des fêtes de fin d'année.)

 

Si vous pensez que votre jeu de lumières festives est défectueux, rapportez-le chez le détaillant où vous l'avez acheté pour obtenir un service rapide et efficace.

Les jeux de lumières festives et leurs ampoules de remplacement GE sont disponibles auprès de Nicolas Holiday, Inc. une entreprise qui a conclu un contrat de licence avec GE en vue de fabriquer et de distribuer toutes les lumières festives GE. Sur le site Web www.geholidaylighting.com, vous trouverez des instructions sur la façon de remplacer les fusibles et les ampoules et pourrez obtenir de l'aide en direct d'un représentant du service à la clientèle, communiquer avec eux par courriel et plus encore. Vous pouvez aussi appeler Nicolas Holiday, Inc. sans frais au 1 877 398-7337 du lundi au samedi de 8 h à 20 h (HE). (Les heures peuvent être prolongées au cours de la période des fêtes de fin d'année.)

 

Les lampes ordinaires émettent des rayons jaunes ternes qui pourraient ne pas faire paraître votre maison sous son meilleur jour. Heureusement, vous n'avez pas à vous limiter à une pauvre qualité de lumière. Servez-vous de notre échelle de qualité pour décider quelle lampe convient à chacune des différentes pièces de votre maison.

Échelle de qualité de lumière

Meilleure qualité de lumière :
Les lampes halogènes GE produisent la lumière vive brillante qu'utilisent les designers d'intérieurs pour faire paraître au mieux leurs maisons – et certaines ont une durée garantie de deux ans* ou plus.

Super qualité de lumière :
Les lampes GE reveal® fournissent une lumière plus propre et d'apparence plus blanche dans les pièces où il est important d'obtenir une vraie lumière pure.

Bonne qualité de lumière :
Les lampes blanc doux GE génèrent la lumière ordinaire que l'on connaît pour les endroits de la maison qui sont moins fréquentés.

Choisissez une pièce. Remplacez toutes les ampoules. Voyez les résultats. Vous ne pourrez croire à quel point il est possible de transformer son décor et l'apparence de sa maison grâce à la lumière.

 

Tant les lampes à incandescence ordinaires que les lampes halogènes créent de la lumière en chauffant un filament (de tungstène) qui se trouve à l'intérieur de l'ampoule; la chaleur rend le filament incandescent, ce qui produit la lumière que vous voyez. Habituellement, la lampe grille lorsque le filament fait défaut par usure.

Dans une lampe à incandescence ordinaire, le filament s'use avec le temps car le tungstène qui le recouvre s'évapore et se dépose sur le verre de l'ampoule. (Ça explique aussi pourquoi les ampoules apparaissent souvent plus foncées lorsqu'elles grillent; ce que vous voyez, ce sont les dépôts de tungstène à l'intérieur du verre.) Les halogènes durent plus longtemps parce que le gaz qu'elles contiennent redépose le tungstène sur le filament à mesure qu'il s'évapore. Les halogènes vont elles aussi griller éventuellement, car le tungstène n'est pas redéposé également sur le filament, ce qui peut y créer un point faible. Malgré cela, leur technologie représente une grande amélioration par rapport aux lampes ordinaires – les halogènes durent environ quatre fois plus longtemps tout en offrant une qualité de lumière supérieure.

 

À l'exception de veilleuses et d'appareils d'éclairage à installer sous des armoires, GE Éclairage ne fabrique pas de luminaires domestiques. Pour en trouver, rendez-vous chez des marchands de produits d'éclairage ou dans des centres de rénovation locaux.

 

Dans le cas d'un luminaire extérieur, il est important d'acheter une lampe dont l'emballage indique qu'il s'agit bien d'un produit pouvant être utilisé à l'extérieur. Prenez soin évidemment de respecter les spécifications du fabricant du luminaire pour ce qui est de la puissance, de la tension de fonctionnement et de la forme de la lampe. Si votre luminaire sort un peu de l'ordinaire de sorte que vous ne savez pas quelle lampe utiliser, communiquez avec son fabricant.

 

GE propose une vaste gamme de lampes éconergétiques, dont des ampoules conformes aux normes de rendement ENERGY STAR® du gouvernement des États-Unis. En fait, nous avons été honorés d'avoir été nommés une fois de plus partenaire de l'année ENERGY STAR® par l'EPA.

 

Certains nouveaux types de lampes offrent une durée de vie plus longue que les lampes à incandescence ordinaires que vous connaissez déjà. Si vous recherchez des lampes qui durent plus longtemps, tournez-vous vers les LFC et les lampes à DEL GE energy smart®. GE propose aussi une gamme de lampes éconergétiques blanc doux garanties pour durer de 2 à 8 ans* (selon le type de lampe).

Pour de plus amples renseignements sur la durée des lampes, lisez la réponse à la question : Combien de temps devraient durer les lampes?

 

Les remises sur les lampes et autres produits d'éclairage ne sont offertes que par l'intermédiaire de magasins locaux. Vérifiez auprès des détaillants concernés de votre région si de telles remises sont actuellement offertes.

 

Les troubles affectifs saisonniers sont une forme de dépression causée par le manque de lumière du soleil. Ils surviennent habituellement en hiver, lorsque les niveaux de lumière naturelle diminuent. La luminothérapie est fréquemment utilisée pour traiter cet état; elle consiste à utiliser un caisson lumineux pour exposer le patient à des niveaux élevés de lumière durant des périodes prolongées. Compte tenu de la grande intensité de la lumière utilisée et du risque de dommage pour les yeux pouvant découler d'une exposition aux rayons ultraviolets, les personnes qui croient souffrir d'une telle dépression saisonnière devraient consulter un professionnel de la santé pour savoir quel traitement est le plus approprié dans leur cas. Si votre professionnel de la santé vous recommande un caisson lumineux, il vous précisera l'intensité lumineuse à utiliser, la longueur de l'exposition, le nombre de traitements à suivre et le moment du jour à privilégier.

GE ne fabrique pas de caissons lumineux ni de lampes conçues pour être utilisées dans ces caissons ou viseurs destinés à la luminothérapie. Les lampes ordinaires en usage à la maison ou dans les édifices publics, qu'elles soient à incandescence, fluorescentes, fluorescentes compactes ou halogènes, ne produisent pas l'intensité de lumière nécessaire pour traiter les troubles affectifs saisonniers. Si vous croyez souffrir d'un tel problème, communiquez avec un professionnel de la santé qualifié.

 

Veuillez vous référer à la page de votre province/état sur les politiques en cette matière. À peu près partout, les lampes fluorescentes et fluorescentes compactes utilisées à la maison peuvent être éliminées de la même façon que les lampes ordinaires. Bien que les lampes fluorescentes contiennent une quantité restreinte de mercure, cette quantité est si minuscule que leur mise au rebut n'est pas réglementée par les normes fédérales (établies par l'EPA – l'Agence des États-Unis pour la protection de l'environnement). Il vous faudrait disposer d'un nombre extrêmement élevé de lampes fluorescentes – environ 360 tubes fluorescents de 4 pieds – avant d'être visés par les normes fédérales. Cependant, quelques provinces ou états ont aussi publié des normes sur l'élimination des lampes, vous devez donc prendre soin de vérifier si de telles politiques sont en vigueur dans votre secteur.

 

Si vous êtes à la recherche de lampes résistantes aux chocs, faites l'essai de nos Saf-T-GardMC. Elles sont munies d'un revêtement qui aide à contenir les particules qui pourraient résulter du bris de l'ampoule.

 

Si vous êtes à la recherche d'une lampe à faible émission de rayons UV pour une zone particulièrement sensible (comme une chambre noire), faites l'essai de nos Saf-T-GardMC. Elles bloquent la majorité des émissions de lumière ultraviolette et sont également résistantes aux chocs.

 

Les sources de lumière noire sont des lampes fluorescentes conçues pour émettre un type particulier de lumière ultraviolette (rayons UVA), mais qui émettent aussi une petite quantité de lumière visible. Les lampes à lumière noire arrivent à illuminer ou à rendre « fluorescentes » certaines substances qui normalement seraient invisibles. Par exemple, au parc d'attractions, on appose parfois sur votre main une marque avec de l'encre invisible, mais qui s'illumine d'une couleur fluo sous une lumière noire. Les lampes à lumière noire existent sous forme fluorescentes et à incandescence. Les premières sont fort intéressantes pour éclairer une fête ou une affiche pour lumière noire; les secondes (à incandescence) sont un moyen économique de créer une ambiance de fête.

Les lampes à lumière noire-bleue sont fabriquées à partir d'un verre spécial bleu nuit qui filtre la lumière visible, produisant ainsi la plus grande quantité possible de lumière ultraviolette. Si vous cherchez une lumière noire qui produit une quantité minimale de lumière visible pour une zone particulièrement sensible, les lampes à lumière noire-bleue sont le meilleur choix.

 

Nous sommes actuellement incapables de trouver une source économique de service pour la réparation et l'étalonnage de nos photomètres. Heureusement, ces appareils sont relativement peu coûteux et peuvent être achetés chez un distributeur local de matériel d'éclairage.